Electromag1 Circuits électroniques et Picaxes

Petit site pour ceux qui bricolent en électronique en général et sur les PICAXES en particulier.
Les PICAXES sont des microprocesseurs (PIC de Microship) programmables en BASIC. Pleins de qualités, pas chers, ultra faciles à programmer.
Tout (ou presque) est sur le site du distributeur Gotronic (voir les liens).
Les pages  seront ajoutées ou modifiées petit à petit.
Dans le but d'améliorer ce blog, communiquez moi vos remarques et les erreurs que vous pouvez constater.
Pour me contacter: Envoyez un mail à l'adresse : mag1mic@free.fr .  Tout message reçoit une réponse
Pour retourner au menu, Cliquer sur "LISTE DES PAGES", ici ou en haut de la colonne de gauche
Pour laisser un message, allez dans le "LIVRE D'OR"
Bonne visite
 
 

LCD série picaxe avec adaptateur FRM010


Les afficheurs LCD série sont bien pratiques, en permettant d'afficher très simplement du texte et des variables par une commande serout.
L'alternative est l'adaptateur I2C, qui revient à programmer le LCD en parallèle 4 bits, fastidieux si il y a beaucoup d'affichages. Ou le clone de l'interface AXE133  le picaxe intégré, lent pour la fonction en limite les possibilités.

L'offre Rev Ed (concepteur des picaxes) est actuellement réduite à un afficheurs Oled 1602 (2 lignes de 16 caractères), assez cher ...et c'est tout.
Mais Rev Ed commercialise aussi un µC, le FRM010 (un pic programmé), adaptable à tout LCD standard HD44780. Le prix est très raisonnable, un résonnateur 4MHz fait partie du kit. Data sheet ici
Rev Ed n'a pas poussé l'idée jusqu'à proposer une carte enfichable sur le LCD. Il faut donc se la fabriquer.

Si on regarde un peu comment disposer ce pic, on s'apperçoit que pour faciliter le routage, il faut placer le pic d'un côté de la carte et le connecteur 16 broches de l'autre. Il faut donc un PCB double face ou une carte type véroboard double faces de ce type.

Sur cette vue réalisée avec TCI (voir ici)
En haut, le LCD est de face, la carte est vue par transparence côté câblage. Les composants de cette carte sont de l'autre côté..
En bas, Le connecteur LCD 16 broches est soudé côté connexions
 



Quelques photos de la réalisation:

 
Première étape: souder tous les composants
Les 16 broches du connecteur LCD sont reliées par des ponts de soudure.
Deuxième étape: faire les connexions avec un petit brin de fil souple, d'abord extrémités et points tournants, les autres pastilles ensuite. Le connecteur LCD est de ce côté
 
 
Téléchargement des typons format .tci

Le montage:

Version PCB simple face:
Pour ceux qui font (ou font faire) leurs PCB, il y a cette possibilité
 
version PCB 1 face côté composants, les broches du connecteurs LCD affleurent de ce côté. Vue soudures, espace suffisant pour souder le connecteur LCD de ce côté, avec une panne assez fine
 

Avantages:
Le FRM010 permet de transformer les LCD de toute taille en LCD série. Et la programmation est très simplifiée, il y a toujours le problème d'incompatibilité de serout avec la commande "time", que l'on peut contourner avec hserout (voir test 2 en fin de page).
Un cavalier permet de commuter entre 2400 et 9600 baud, toutes les fréquences horloges sont donc utilisables, de 4MHz à 32MHz et 64MHz pour un picaxe X2
La notation # pour la conversion ASCII fonctionne parfaitement,  ce qui n'est pas le cas de mes adaptateurs à base de 20M2,  où la conversion par bintoascii était quasi obligatoire.
Particularité par rapport à l'AXE133, la polarité est en "T" au lieu de "N", en tenir compte dans les programmes

Réalisation:
La carte est facile à réaliser avec une plaque d'essais double faces trous métallisés (et un minimum de soin)
Première étape: placer tous les composants sur une face, en stricte conformité avec la vue .TCI "véroboard face composants".
Seconde étape: réaliser les connexions avec un brin de fil souple d'un câble électique (genre automobile).
On soude le brin sur une pastille de départ, on tourne autour d'une aiguille aux points tournants et on soude sur une pastille d'arrivée. à la fin, on peut souder toute la longueur du fil sur les pastilles intermédiaires. Le fil qui dépasse se coupe facilement au ras des pastilles au cutter.
La plaque est un peu plus grande que nécessaire, on peut la réduire si besoin.
L'option led sur la pin 17 n'est pas câblée (on voit déjà les caractères...)

Les jumpers:
Il y en a quatre, notés JP1 à JP4 sur la vue TCI.

JP1 : Fermé, il supprime le message de bienvenue. Il est câblé fermé sur la carte (choix personnel)
JP2: Fermé, le circuit fonctionne en 9600 baud. Ouvert, il fonctionne en 2400 baud. Il est muni d'un cavalier.
JP3: Fermé, il inverse le protocole série pour un fonctionnement sur PC.
Attention, lire la doc, la 1k est remplacée par 22k
Il est laissé ouvert
JP4: Fermé, le circuit est configuré pour un LCD 1 ligne. Laissé ouvert pour 2 ou 4 lignes (le plus courant).

C'est un peu de travail, mais à la fin, il y a une récompense:

 


Programmes de tests:
test 1:

Pour plus d'explications sur les caractères personnalisés en CGRAM, voir cette page

Si on affiche "time" avec ce programme, le retard est d'environ 6 secondes par minute. On peut remplacer serout par hserout (la sortie LCD est obligatoirement B.0)
Pour ce test, la commande hserout n'a fonctionné correctement qu'à 2400 baud. Mais sur 10 mn, time n'a pas pris de retard.

test 2:




 



Créer un site
Créer un site